INAUGURATION DU CD 929

Histoire d'un dossier énorme et complexe...

Ce fut difficile sur le plan technique, puisqu’il a fallu :

Reprendre les remblais d’une canalisation d’eau pluviale d’1,5m de diamètre posée à 4m de profondeur en milieu de route.
Mettre en place une nouvelle canalisation d’eaux usées et d’eau potable, avec les branchements individuels correspondants
Changer la canalisation de gaz et les branchements
enfouir tous les réseaux aériens (téléphone, électricité)

Tout ceci a nécessité :

4600m de tranchées
13 850m de fourreaux et tuyaux divers (soit 43 fois la hauteur de la tour Eiffel)
5 940m3 de béton (soit 743 camions toupies)
5 045 tonnes de tapis pour la route (soit 174 camions bennes)
3 840m de trottoirs et bordures (livrés par un train de marchandises)
41 réverbères
250 m de barrières pour la protection du trajet collège
26 bornes anti-voitures pour sécurisation de la piste cyclable
6 bancs et 6 corbeilles
5 poteaux incendies
45 panneaux de signalisation
42 grilles d’avaloirs pour les eaux de pluie
1 500 m2 de pavés pour les entrées charretières
2 500 m2 d’enrobé pour les trottoirs
430 m2 de piste cyclable :
3 800 m2 d’espaces verts (40 arbres et 2500 arbustes)

Le tout sur seulement 850m de long : on comprend bien pourquoi ce chantier a provoqué un certain désordre…


Nous avons voulu privilégier la sécurité des usagers piétons, deux roues et automobilistes, le profil de la route se prêtant particulièrement bien à des vitesses excessives.

Le côté esthétique n’a pas été négligé et cette entrée Sud de Neuilly en Thelle a enfin l’aspect qu’elle mérite !

 

DSCN3922
DSCN3925
DSCN3927
DSCN3929
DSCN3931
DSCN3932
DSCN3935
DSCN3938
DSCN3944
DSCN3946
DSCN3949
DSCN3951
DSCN3953
DSCN3955
DSCN3958
DSCN3959
DSCN3960
DSCN3963
DSCN3965
DSCN3971
DSCN3972
DSCN3975
DSCN3976
DSCN3978
DSCN3979
DSCN3981
DSCN3984
DSCN3993
DSCN3997
DSCN4001
DSCN4002
DSCN4003
DSCN4005
DSCN4008
DSCN4011
DSCN4012
DSCN4013
DSCN4014
DSCN4016
DSCN4018
DSCN4019
DSCN4020
DSCN4022
DSCN4023
DSCN4025
DSCN4026
DSCN4029
DSCN4030
DSCN4037
DSCN4037_b
DSCN4038
DSCN4039
DSCN4047
DSCN4056
DSCN4057
DSCN4059
DSCN4062
DSCN4063
DSCN4064
DSCN4065
DSCN4067
DSCN4070
DSCN4073
DSCN4075
DSCN4076
DSCN4078
DSCN4079
DSCN4080
DSCN4081
DSCN4081_b
DSCN4083
DSCN4089
DSCN4091
DSCN4093
DSCN4094
DSCN4096
DSCN4098
DSCN4100
DSCN4104
DSCN4105
DSCN4107
DSCN4111
DSCN4116
DSCN4118
DSCN4119

DISCOURS D’INAUGURATION

Monsieur le Président du Conseil Général
Monsieur le Député
Madame la Conseillère Générale
Mesdames et Messieurs les Maires et Conseillers Municipaux
Mesdames Mesdemoiselles et Messieurs


Je vous remercie vivement d’avoir bravés une météo hostile pour vous joindre à nous ce matin.
Cela nous fait chaud au cœur et aujourd’hui c’est appréciable…


Je remercie particulièrement Madame FLEURY, Principale de ce Collège Henry de Montherlant, qui nous abrite dans son établissement.


C’est peu dire que j’avais hâte d’arriver à cette cérémonie qui met un point presque final, disons un point virgule, à un dossier particulièrement difficile,qui durait depuis trop longtemps.

C’est quinze ans de chaussée déformée par de multiples affaissements, avec tous les dangers que cela impliquait, que l’on efface aujourd’hui ….

Ce chantier fut long et pénible pour les riverains.
Ils ont subi pendant dix huit mois la poussière, la boue et les difficultés d’accès à leur habitation.
Ils ont fait preuve dans leur grande majorité de patience et de compréhension, je les en remercie….

Il a fallu en effet tout refaire sur ces 850 mètres de voie principale...

-reprendre le compactage calamiteux de la canalisation pluviale, à l’origine des problèmes d’affaissement et qui faisaient l’objet d’une procédure au tribunal Administratif d’Amiens, dont je reparlerai.

-changer les canalisations, vétustes, d’eaux usées et d’eau potable ainsi que leurs branchements,

-changer la canalisation de gaz et les branchements

-enfouir les réseaux aériens d’électricité et de téléphone

-refaire un éclairage public convenable,

-faire des trottoirs, ceux qui existaient ne méritant pas ce nom,

-faire des aménagements pour assurer une sécurité maximale:
trottoirs praticables par les handicapés,
ralentisseurs,
giratoires
feux tricolores avec détecteur de vitesse,
piste cyclable pour accéder au collège.
Je précise que cet établissement accueille plus de 900 élèves et est maintenant un des plus gros de l’Oise.

Je sais que certains trouvent ces aménagements excessifs mais les accidents de la circulation sont la première cause d’insécurité, faut il le rappeler ?
Ces vingt dernières années trois enfants ou adolescents ont perdu la vie dans notre agglomération, un jeune adulte est paraplégique, ceci est insupportable…
Nous savons par expérience que l’inconscience de certains d’automobilistes rend indispensable ces équipements.


Toutes ces réalisations demandaient du temps, nous le savions.
Les délais qui ont été prévus par notre Maître d’Oeuvre Daniel Coulon, ont été respectés.
La fin des travaux a été dès le départ annoncée pour fin décembre 2005. nous avons donc un mois d’avance….


Bien sûr les riverains n’ont pas été les seuls à souffrir…


Les nombreux usagers de transit, en moyenne 5000 véhicules sur cet axe, ont dû emprunter les déviations et surcharger la circulation dans les communes voisines, qui n’avaient pas besoin de ça…


Les commerçants ont vu leurs difficultés s’accentuer.
Ils subissaient déjà les effets néfastes d’une conjoncture économique difficile et d’une concurrence accrue des enseignes de moyenne et grande distribution voisines.
Je souhaite de tout cœur, maintenant que la circulation est possible, que la qualité de leur service et de leur talent leur permettent de rétablir leur situation.


Et puis Mmes et Mrs vos élus, je dois le dire, ont également eu fort à faire.

Ce dossier était au point mort depuis longtemps.

Ceci n’a pas échappé aux juges du tribunal administratif qui n’ont pas été indulgents pour la commune de Neuilly en Thelle.

Dans leur jugement récent du 06 octobre dernier ils notent, je cite : « le comportement négligent ou peu diligent de la commune depuis 1990, » et lui imputent ainsi 30% de la responsabilité dans les conséquences financières des malfaçons de la conduite d’eaux pluviales de 1500.

Cette observation ne saurait nous concerner.
En effet nous avons réactivé ce dossier, dès notre arrivée aux affaires comme nous vous l’avions promis.

Quoiqu’il en soit, nous n’avons pas encore décidé si nous faisions appel, mais il semblerait qu’une autre partie en cause l’envisage.
Cela nous fera repartir sur le plan judiciaire pour plusieurs mois si ce n’est années, avant une éventuelle réparation financière, celle ci sera de toute façon incomplète.

Ceci nous conforte dans l’idée que nous avons eu raison d’entreprendre la réfection totale de cette voirie avant la conclusion judiciaire du litige.

Au prix d’un investissement de trois millions d’euros, auxquels il faut ajouter les investissements du Conseil Général, des Syndicats d’Assainissement et d’Eau Potable, cette entrée sud de Neuilly en Thelle est maintenant digne, notamment sur le plan esthétique, d’une commune comme la nôtre.

Du passé faisons table rase dit une célèbre chanson…

Alors je propose à nos concitoyens d’oublier tous les désagréments subis ces quinze dernières années
Nous, nous avons déjà oublié les heures passées :
- avec l’expert judiciaire,
- avec le Maître d’oeuvre pendant la longue période de préparation
- avec les entreprises pendant la réalisation de cet énorme chantier .


Pour terminer, je veux évidemment remercier tout ceux qui nous ont aidé.


D’abord Mr le Président du Conseil Général :

-pour les subventions indispensables à notre budget communal,
-pour la réfection du tapis de la route.
-pour la rénovation à venir du reste de la traversée de notre agglomération, qui en a bien besoin,
-et enfin pour l’étude en cours de la future déviation.

Je regrette, Monsieur le Président de vous recevoir dans ces conditions climatiques peu agréables.
J’espère vous revoir bientôt pour l’inauguration de notre cantine, dont les travaux pourront commencer dès son subventionnement par le Conseil Général.

Je sais que la Commune de Neuilly en Thelle et son Maire sont exigeants, mais nous avons un retard dans nos équipements durables.
J’entends le rattraper, mais pour cela votre aide est indispensable Mr le Président.


Je remercie également :

-Les Membres de Syndicat d’Assainissement du Plateau du Thelle et son Président mon Collègue Confrère et Ami Alain Duclercq,

-Le Président du Syndicat des eaux et son Président mon Ami Daniel Tessier,

-Les Elus des communes voisines qui se sont montrés très compréhensifs,

-Daniel COULON, Maître d’oeuvre,

-Jean Louis CAILLIEZ, qui dans une démarche citoyenne, a eu à cœur de nous faire profiter de son expérience,

-La SEMOISE notamment Véronique MARIE qui a assuré l’assistance de la Maîtrise d’Ouvrage,

-Les intervenants de l’Unité Territoriale départementale, notamment Mrs:CHEVALLIER DENIS et ROUGE

-Les entreprises et leur personnel :

-Sylvain JOYEUX avec J Cl CHAUVIN, Jérémie, Nicolas et Audrey
-LESENS avec Pierre CASSAN et Alain LEBERRE
-APPIA avec Mrs Bullenger, Forher et Thierry chef de chantier tonique et efficace

-Les enseignants et les enfants des écoles primaires qui se sont familiarisés, sous la conduite de Mr GARAUD pépiniériste passionnant et passionné, avec les végétaux et les arbres qui ornent cette rue de Paris.
En les connaissant, souhaitons qu’ils les respectent davantage

-Je n’oublie pas les élus notamment J Claude DEAUBONNE premier adjoint et Bernard ONCLERCQ adjoint chargé des travaux pour les nombreuses heures passées à mes côtés.

Je renouvelle mes remerciements aux riverains et aux usagers de ce collège


Enfin Je vous remercie toutes et tous pour votre présence et votre attention.


Je propose la parole à notre député Michel Françaix et notre Président du Conseil Général Mr Yves ROME.

Un trou de mémoire? Venez visiter le chantier !