MONSIEUR MARCEAU VOLLARD

Arrêté fin Avril 1944 à Chambly, monsieur Marceau Vollard est emmené à Maison Laffite pour un interrogatoire. Il est ensuite transféré à la prison du Cherche Midi à Paris.
Le départ pour Neuengamme à une quinzaine de kilomètres au sud est de Hambourg, se fait au petit matin. Les prisonniers sont entassés à près de cent dans les wagons à bestiaux.
Impossible de s’asseoir, boire ou manger. Dans le wagon, il est parfois possible de lécher quelques gouttes de condensation sur les montants en fer. Le voyage dure trois jours et trois nuits.
Marceau Vollard est affecté au commando de déminage, travaillant sans cesse sous les coups de matraques. Le 12 Janvier 1945 une explosion blesse M. Vollard. Emmené à “l’infirmerie”, il ne reviendra jamais.